Pharmaciens

Découvrez les avantages de Sofiadis Lien

Laboratoires

Rejoignez notre réseau Lien

Choisissez votre langue

Avant de partir à la cueillette aux champignons

Chaque année, le Centre Antipoisons reçoit environ 400 appels impliquant des champignons. Les appels les plus fréquents concernent l'ingestion accidentelle d'un champignon par un jeune enfant de moins de quatre ans. Vu les faibles quantités avalées, ce genre d'accident est en général peu grave.

Une identification est parfois nécessaire pour s'assurer de l'absence de toxicité du champignon. Les appels pour des personnes malades après un repas de champignons sont moins fréquents mais potentiellement beaucoup plus graves. Si vous suspectez une intoxication par champignons, faites appel au Cen­tre Antipoisons (070 245 245, appel gratuit). Des renseignements très précis vous seront demandés pour évaluer la gravité de l’intoxication:

  • Quels champignons pensez-vous avoir cueillis?
  • Dans quel lieu (bois ou prairie)? Délai entre la cueillette et la consommation?
  • Mode de conservation entre temps?
  • Mode de préparation?
  • En reste-t-il (crus, cuits, épluchures)?
  • Quels sont les symptômes?
  • Quel est le délai entre le repas de champignons et l’apparition des premiers symptômes?
  • Toutes les personnes ayant consommé les champignons ont-elles été malades?
  • D’autres aliments ont-ils été consommés durant le même repas?
  • A-t-on bu des boissons alcoolisées?

En cas d’intoxication, un réseau de spécialistes (mycologues) répartis dans toute la Belgique aide le Centre Antipoisons à identifier les champignons suspects. Le seul moyen de distinguer les champignons toxiques des champignons comestibles est d’avoir des connaissances précises sur les caractères distinc­tifs des différentes espèces. Participer aux activités d’un cercle de mycologie vous permettra, au fil des promenades, des expositions et des séances d’iden­tification, d’acquérir de bonnes connaissances de base.